Préparer un Tour du Monde : le budget et les pays à visiter

Catégories Budget et pays à voir, Préparer un Tour du Monde0 Commentaire

L’importance d’un budget pour un Tour du Monde

Car on n’est pas tous des aventuriers de l’extrême à partir les poches vides, il nous parait important de prévoir son budget Tour du Monde à minima, et d’apprendre à le gérer !

On vous a déjà convaincu des bonnes raisons de partir faire un Tour du Monde. Dans cet article, on va maintenant parler budget, comment le prévoir, comment le construire, et comment le gérer. Le but est simple : pouvoir voyager le plus longtemps possible, ou au moins pouvoir faire les voyages qui vous intéressent le plus !

Enfin, on fera aussi le parallèle avec les pays que vous souhaitez visiter, car cela peut avoir un impact vraiment important sur votre budget Tour du Monde.

budget pays tour du monde

Calculer son budget pour un Tour du Monde

Aaaah là déjà, je sens que j’en ai perdu quelques-uns… N’ayez pas peur, je ne vais pas vous saouler avec des maths, de l’éco ou des stats. Pas besoin non plus de bac+10 en lecture de tableaux croisés et d’analyses en tous genres. Ouf !

Mais il faut quand même se poser un peu, et réfléchir au budget pour faire un Tour du Monde.

argent tour du monde
Alors, on va où avec ça ???

« Je sais déjà combien j’ai de côté ! »

Est-ce que vous avez un budget prévu d’avance ? Si oui, c’est un très bon début. Bravo ! Moi-même j’étais dans ce cas. J’avais à peu près 13000€ de côté lorsque je suis parti de France.

Avoir son budget de prêt en amont, c’est vraiment le plus pratique pour commencer à préparer son itinéraire de voyage. Nous on a beaucoup utilisé le site de Sylvain et François pour préparer notre budget. Sur ce site très bien fait, vous verrez qu’un budget moyen annuel est aux environs des 15 000 euros. Ça parait beaucoup ? Alors regardez leur carte interactive et sélectionnez vos pays en fonction du budget quotidien moyen !

Franchement, avec un site aussi bien fait, je me demande pourquoi je fais cet article 🙂

kangourou australie
Blasé

Avec 15 000 euros, on peut passer 272 jours en Australie, ou 833 jours en Inde. Votre vérité est surement au milieu des deux. Nous on partait juste en Australie à la base, donc ce n’est qu’une fois l’envie de faire plus de voyages que l’on a utilisé ce site.

« J’ai pas de budget précis, mais j’ai 8 mois pour faire ce Tour du Monde »

Un cas de figure un peu moins fréquent, c’est quand votre Tour du Monde est borné niveau dates. Un exemple fréquent, c’est un voyage de lune de miel (ça fait un paquet de lunes en fait mais bref…), ou une année sabbatique. Dans de tels cas, vous avez un créneau en semaines ou en mois pour réaliser votre voyage, donc autant travailler à sa planification en amont.

Avec notre expérience, moi je conseille minimum 3 ou 4 mois par continent ou sous-continent. Le but, c’est de pouvoir passer un maximum de temps dans chaque pays traversé, de pouvoir visiter différents pays proches géographiquement mais avec des cultures différentes, et bien sur, de faire des économies sur les transports aériens. Au passage, l’environnement vous remerciera !

On avait croisé un couple qui faisait un voyage de 6 mois en guise de lune de miel, et je crois qu’ils passaient 2 semaines par pays, en faisant Amérique du Sud et Asie du Sud-Est. Moi, ça me parait chaud comme programme, et tout va trop vite dans un tel cas. C’est vraiment un ressenti personnel, chacun voyage comme il veut après tout. Mais en 2 semaines, vous n’aurez jamais le temps de vraiment vous immerger dans un pays et sa culture. Et pour nous, c’est quand même l’un des intérêts de partir aussi loin…

Atacama Chili tete loup

« Moi je n’ai pas de budget et pas de contrainte de temps »

Ah ce sentiment de liberté quand on n’est pas préoccupé par le temps et l’argent. Il n’y a pas mieux pour se lever tous les jours avec la banane !

Ou comme certains, vous pensez que c’est la pire situation qui soit, avec beaucoup de stress du à l’instabilité d’une telle situation. On est nombreux à ne pas se sentir à l’aise quand on n’a rien de planifié ou de prévu à l’avance.

Mon conseil dans ce cas-là, c’est de passer directement à l’étape de la planification du voyage.

Planifier son Tour du Monde

A ce stade, on a donc 3 grandes catégories de voyageurs :

  • Voyageur avec un budget précis
  • Voyageur avec des dates précises
  • Voyageur sans budget ni dates imposées

En fonction de ces catégories, on peut passer à la planification du voyage en lui-même.

Comme vous pouvez le voir sur le site tourdumondiste.com, il existe pas mal de données pour planifier un voyage et affiner son budget.

On l’a vu, dans le cas d’un budget pré-établi en amont, vous devez juste vous servir des budgets quotidiens moyens par pays pour faire votre itinéraire. A cette étape, on ne peut plus vous aider, à vous de faire le reste en fonction de votre budget et des pays que vous voulez absolument voir.

carte tour du monde
Ca en fait des destinations sympas !

Si vous connaissez juste les dates précises à respecter pour votre voyage, vous trouverez un tableau qui vous donne le budget moyen en fonction du nombre de mois de voyage. Une fois que vous avez trouvé votre budget moyen global, vous voilà armés pour planifier votre voyage en fonction des budgets quotidiens des pays à traverser. Facile non ?

Dans le dernier cas, si vous n’avez ni budget précis, ni dates à respecter, alors notre conseil est de partir là où vous avez le plus envie d’aller, mais de faire attention à la saison.

Je prends un exemple tout bête. Vous êtes libre d’aller où bon vous semble, et vous décidez d’aller en Patagonie en plein été Européen (de juin à septembre). Grosse erreur ! Vous allez avoir une météo pourrie, et vos treks en altitude vont être ruinés par ce mauvais choix.

feux foret canada
On est allé au Canada pendant les incendies de 2017 avec un nuage de fumées…

A plus petite échelle, c’est ce qui nous est arrivé en Australie. Là-bas, il y a réellement plusieurs saisons : saison chaude, saison froide, saison sèche, saison humide. Mais en gros, il faut passer l’été Australien dans le sud du pays (de Novembre à Mars), et remonter vers le Nord à partir d’Avril. Le but est de tirer le meilleur de chaque région du Monde, en fonction des conditions météos locales.

Surtout, il ne faut pas avoir peur de renoncer temporairement à des destinations si il y a des aléas climatiques qui perturbent le voyage. Par exemple, en 2017, nous sommes partis en Colombie-Britannique, au Canada. Cet été-là, il y a eu des feux de forêt qui ont laissés d’importants nuages de fumées pendant des semaines dans la région. C’en était fini de nos belles visions des montagnes… Comme c’était des vacances prévues depuis un moment, et pas un voyage au long cours, impossible de tout annuler et de se rabattre sur une autre destination.

Economiser pour monter son budget

Normalement, arrivé à cette étape, vous devez donc avoir votre budget en tête, et la liste des pays que vous voulez traverser. Cool !

Maintenant vous devez être dans un de ces deux cas :

  • Vous avez déjà le budget en poche, félicitations, vous êtes presque prêt au départ !
  • Vous vous demandez comment vous réunir une telle somme d’argent ?

De mon côté, je m’efforçais de mettre 3000€ de côté tous les ans, sans avoir de but bien précis. En 4 ans, j’avais mis 13000€ de côté. Et rassurez-vous, je n’étais pas député, ni PDG d’un grand groupe industriel français. J’étais juste commercial, avec un salaire assez modeste. Mais parfois, j’arrivais à me faire des primes intéressantes, que je mettais de côté en banque.

passeport tour du monde

Courant 2013, quand j’ai pris la décision de tout plaquer, je n’avais pas encore mon pécule de côté, mais comme il m’a fallu 6/8 mois pour partir, j’ai eu du temps pour l’améliorer.

Pour mettre de l’argent de côté, il n’y a pas de recette miracle. Il y a 2 solutions (j’exclus les gains au jeu de hasard et les héritages…) :

  • Baisser ses dépenses mensuelles
  • Augmenter ses revenus mensuels

Baisser ses dépenses mensuelles

Le premier peut être le plus facile. On a toujours un train de vie qui est, en théorie, adapté à nos revenus. Donc on va toujours plus ou moins dépenser ce que l’on gagne. Le but est donc maintenant de baisser ses dépenses courantes, afin de vite mettre de l’argent de côté.

Quelques exemples :

  • Quand on vit dans un logement en location, il faut trouver un logement moins cher, avec un confort équivalent ou un peu moins bien. Si vous arrivez à économiser 50€ par mois, cela fera déjà 600€ en un an !
  • Si vous êtes comme moi et que vous sortez beaucoup (ça c’était avant…), essayez de calmer un peu le jeu. Sortez moins fréquemment, buvez moins de verres, ou buvez de la bière et du vin. Cela devrait aussi vous faire pas mal d’économies
  • Restreignez-vous aux activités les moins chères. Gardez votre saut en parachute pour votre voyage en Nouvelle-Zélande. Vous en garderez un meilleur souvenir que celui dans le fin fond de la Creuse…
  • Partez en vacances en France en local, ça fera moins cher de transport
  • Côté alimentation, essayez de faire des sessions courses plus fréquentes, mais moins importantes. On gâche 20% de nos courses en jetant à la poubelle des produits périmés. Là encore, sur un an, ça en fait des économies !
  • Prenez des abonnements Internet et Mobile moins chers, et sans payer le dernier iPhone. Mensuellement, vous devez bien pouvoir trouver entre 10€ et 50€ supplémentaires. Oui la fibre, ça claque. Mais on peut mater Youtube et lire ce blog avec un bon vieux ADSL à 2 méga
saut parachute morgane
Gardez vos sous pour les activités sur place !

Il y a surement plein d’autres types de dépenses auxquelles je ne pense pas. Mais je crois que vous avez compris le principe. Analysez vos dépenses en commençant par les plus importantes, et voyez comment vous pouvez faire des efforts pour les baisser une par une. Je vous promets que vous aurez toujours moyen d’optimiser la somme d’argent que vous mettez de côté.

Augmenter ses revenus

Là, ça se corse un peu.

En fonction des profils, ce ne sera pas toujours possible, ou pas toujours évident. Mais prenez le temps d’y réfléchir, car il y a surement des axes d’améliorations aussi.

Moi j’étais commercial. L’avantage, c’est que plus j’étais performant, plus j’avais de primes. Et plus j’avais de primes, plus je mettais d’argent de côté. Mais je n’avais pas vraiment de budget Tour du Monde à préparer, donc ma motivation n’était pas toujours au top. Mais commercial est un métier ou plus tu te donnes à fond et sérieusement, et plus tu gagnes d’argent.

budget tirelire qrgent tour du monde

Un autre moyen pour augmenter vos revenus, c’est de changer de job. Par toujours facile, mais pourtant ça marche. Avec un job similaire dans une autre entreprise, votre nouvel employeur augmentera plus vite votre salaire à l’embauche, que votre employeur actuel en réévaluant votre salaire annuellement. C’est logique, pour avoir une promotion, il vaut mieux rester dans la même boite. Mais pour augmenter ses revenus à poste identique, il vaut mieux changer de boite et mettre en avant l’expérience acquise. Ainsi, vous n’avez pas à changer de job, juste de boite.

Vous pouvez aussi changer de philosophie, et vous mettre à faire des jobs saisonniers ou en intérim. Bien souvent, ces contrats courts ont des primes, qui cumulées à un travail tout au long de l’année, vous permettent d’être au final mieux payé.

Gérer son budget

Bon, on arrive presque au bout 🙂

On a donc notre budget, on a enfin l’argent de côté, et on sait grossièrement les pays que l’on va traverser. On est plutôt pas mal là ! Ce qui suit sera pour certains une simple formalité. Mais quand je vois parfois certaines situations autour de moi, je me dis que la gestion d’un budget n’est pas une chose innée et que ça s’apprend !

Grâce au site du tourmondiste, vous savez votre budget quotidien moyen en fonction du pays visité. Cela doit être considéré comme votre limite journalière. Bien sur, ne restez pas bloqué sur le montant quotidien, et ramenez votre calcul budgétaire à la semaine ou au mois. Le but est simplement de se fixer un cap, pas de se frustrer et de se refuser certains plaisirs (faire une activité qui coute cher, explorer une région particulière, etc.)

Pour gérer son budget au mieux, il n’y a pas 36 façons. Il faut prendre des notes !

gestion budget tour du monde

Vous pouvez la jouer old school, moi j’aime bien, en notant tout dans un carnet de voyage. C’est stylé en plus pour prendre des photos :-). En ce moment j’utilise un logbook de la société BearInMind. Ils utilisent des feuilles faites à partir de pierre, ce qui a plusieurs avantages. Et ils ont des champs pré-indiqués en fonciton du type de voyage. Ca permet de ne pas oublier les infos qui peuvent avoir un intérêt.

Ou vous pouvez être un poil plus moderne, en réalisant un fichier excel de votre budget. Le must du technophile étant de passer par l’une des nombreuses applications pour smartphones qui existent maintenant sur Android ou iOS.

Le but est de pouvoir suivre au jour le jour vos dépenses. Cela va vous donner votre budget quotidien, le niveau de vos dépenses globales, et donc ajuster vos séjours si vous dépensez peu ou trop d’argent. Si vous aviez prévu 40 jours au Chili, à 34€ la journée, cela vous fait un budget total de 1360€. Si après 30 jours vous avez dépensé 870€, alors vous avez encore 49€ par jour à dépenser sur les 10 derniers jours ! Bon à savoir. Ou vous pouvez anticiper sur votre prochain voyage en argentine par exemple. Vous pourrez augmenter votre budget quotidien avec ce que vous avez économisé au Chili.

Bien sur, cela marche aussi dans l’autre sens… Si vous avez dépensé plus que prévu dans un pays, vous pouvez compenser sur le suivant en vous montrant plus raisonnable, sans mettre en péril le reste de votre Tour du Monde.

Renflouer les caisses

Un dernier point avant de vous quitter : vous pouvez toujours remettre des sous dans la cagnotte !

Comment ? En travaillant bien sur !

Alors on ne va pas se mentir, en théorie, il vous faut un visa pour travailler dans un pays étranger (hors union européenne). Mais il y a beaucoup de commerçants, fermiers et artisans qui seront ravis de vous embaucher sur des courtes périodes, au black bien sur. Même si on ne peut pas vous conseiller ces pratiques (pour tout un tas de bonnes ou mauvaises raisons), il faut avouer que cela permet d’ajouter du budget si l’on souhaite renflouer ses caisses ou prolonger son voyage autour du Monde.

Australie restaurant
Serveur, barman, barista, des métiers qui recrutent toujours !

De notre côté, on a fait 2 ans en Australie, avec la formule Visa Vacances Travail (PVT, ou Working Holiday Visa). C’est un visa qui permet de travailler jusqu’à 6 mois pour un même employeur, et qui laisse la liberté de faire du tourisme comme on le souhaite. La formule idéale ! Mais attention, ce genre de visa a des limites sur la durée et l’âge notamment.

C’est grâce à ce visa que l’on a pu aller en Indonésie et en Nouvelle-Zélande, comme des vacanciers australiens. Sauf que l’on pouvait partir comme on voulait. Et c’est aussi grâce à cela que nous avons renfloué nos caisses pour faire notre voyage au Népal et en Amérique du Sud avant notre retour en France.

Maitriser ses dépenses

Allez, un dernier lot de conseils pour la route.

Afin de minimiser ses dépenses en Tour du Monde, on peut aussi s’alimenter au plus proche de la vie des locaux. Sur les marchés ou en direct chez les producteurs, on réduit les intermédiaires et on économise son budget.

En plus, les producteurs sont mieux rémunérés de leur travail, tout le monde y gagne donc. Bien souvent, la qualité des produits sera aussi meilleure.

bolivie mercado soupe
En Amérique du Sud, allez manger au Mercado de la ville

Une autre astuce est de prendre son temps. Quand on voyage, on se fait souvent avoir par les locaux travaillant dans le tourisme. C’est parfois de bonne guerre, et il ne faut pas que cela choque. Mais parfois il y a clairement des abus. Alors prenez le temps de vous renseignez sur les activités que vous voulez faire. Internet regorge d’avis et d’infos sur tout ce qui est fréquemment fait par les voyageurs. Vous auriez tort de ne pas en profiter !

Voilà, cet article sur le budget Tour du Monde touche à sa fin et j’espère qu’il permettra à des gens de mieux construire leur Tour du Monde, leur budget et leur liste de pays à visiter.

La prochaine fois, on parlera des vaccins. Un sujet qui mérite un article à lui tout seul à mon avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.