Haute-Savoie : une semaine en famille autour du lac d’Annecy

Catégories France0 Commentaire

Road trip en Haute-Savoie : une semaine autour du lac d’Annecy

Cette année, on part en vacances en à Annecy, en Haute-Savoie ! Cela faisait quelques temps que l’on voulait partir à la montagne en été. Donc au lieu de prendre l’avion pour partir loin, on prend la voiture pour faire un road-trip en Haute-Savoie, en famille 🙂

Pour tout vous dire, au début on pensait prendre l’avion et partir aux Açores. Mais avec le petit bout, et les nombreuses iles à visiter, ça faisait beaucoup de bateaux et d’avions pour en profiter pleinement. Donc on reste en France cette année encore !

Annecy haute savoie road-trip

Slow travel : une nouvelle approche du voyage

En voilà une chose originale, le Slow Travel ! Bon, j’espère que je n’ai pas besoin de vous traduire cette expression anglaise ? Mais je peux vous l’expliquer.

Aujourd’hui, l’impact des voyages sur l’environnement est un fait établi. Que ce soit à cause des transports, ou des déchets, on ne peut plus nier l’impact négatif de nos vacances et des activités liées à celles-ci.

En gros, un français consommerait en moyenne par an 11,9 tonnes de CO2. C’est énorme ! Un voyage aux Açores depuis Paris, c’est environ 1,21 tonnes de CO2. Soit à 3 personnes l’équivalent de 3,63 tonnes de CO2. Pour l’aller. Donc à nous 3, sur l’aller et le retour c’est 6 mois de vie d’un français moyen. Plus bien sur les transports locaux (avions, bateaux, etc.). Autant dire que le bilan carbone d’un voyage, ça peut vite être très très lourd.

Alors une fois cela dit, on ne vous cache pas que l’on sera surement amené à reprendre l’avion. Moi je dois parfois le faire pour mon travail. Mais ce qui est certain, c’est que l’on va essayer de minimiser cette manière de voyager d’une façon ou d’une autre. Alors pour nos vacances en Haute-Savoie, on prend la voiture !

Et comme Ian ne dort pas en voiture, et qu’il a le sommeil compliqué, on ne fera que 2/3h de route par jour. En gros, on part le vendredi soir de l’ouest de la France et on arrive le dimanche midi sur Annecy… Le road-trip version Slow Travel, c’est parti !

Un road-trip tout doux

Comme on veut prendre notre temps, on fera deux étapes sur la route avant d’atteindre Annecy. Première étape, Chambray-les-Tours ! Et première déception des vacances…

On pensait arriver dans un petit apprtement, et ô joie, on arrive dans un petit studio, qui a une seule pièce à vivre servant de chambre à coucher. Avec un bébé, sympa la soirée… On ne peut donc pas cuisiner pendant qu’il dort.

Heureusement, on a un petit espace en terrasse, sur laquelle on profitera des magnifiques pizzas (j’en rajoute des caisses…) de chez Bella Città. J’ai quand même trouvé des bières artisanales locales, voilà de quoi nous mettre du baume au coeur !

Deuxième journée de road-trip, direction Bessais le Fromental (ça envoie du rêve non ?). Sur la route, on fera une petite pause à Bourges pour recharger nos stocks chez Biocoop et manger.

Bessais le fromentais patrick cabat

On arrive ensuite chez notre hôte du jour, Patrick CABAT, un tailleur de pierres. Un mec super sympa, qui nous laisse une petite maison pour la journée. Et il a un étang chez lui, un coin idéal pour faire un stop en fait ! Patrick me parlera de ses difficultés à vivre de son métier aujourd’hui, mais qu’il a toujours des clients et des gens de passage pour lui permettre de joindre les deux bouts en attendant la retraite.

Non loin de là, on se rend à la base nautique de Goule, pour faire trempette. Un coin assez tranquille pour camper et faire les activités locales. On est assez étonné de voir ce qu’il y a faire dans les environs. Comme quoi, quand on prend le temps d’aller lentement en road-trip, on fait des découvertes surprenantes, et des rencontres enrichissantes.

Montagnes en vue !

13 mois plus tôt, nous étions en Corse. Cela nous fait donc un immense plaisir de revoir enfin des montagnes. Visiblement, Ian doit être content de les revoir car il n’a presque pas dormi en 4h de route…

On s’est pris un logement via AirBnB pour 7 jours, à proximité du lac d’Annecy. Mais comme on voulait éviter les foules, on l’a pris à Cran-Gévrier. Et c’est plutôt simple de récupérer les routes principales depuis cette ville afin de vadrouiller dans les environs.

Nous voilà donc enfin au vrai début de nos vacances. Un road-trip, un lac, les montagnes, qu’aurions-nous besoin de plus ? 🙂

Les Gorges du Fier

Annecy gorges du fier passerelle

Le lendemain, on part visiter un des sites emblématiques de la région : les Gorges du Fier. C’est seulement 8km en aller et retour (à Lovagny), et 5,80€ par adulte (pour notre petit bambin, c’est gratuit jusque 7 ans).

Le Fier est une des plus importantes rivières de Haute-Savoie, et fait 70km de long pour finir dans le Rhône. Comme à l’endroit des gorges la roche est plus tendre, le temps à fait son oeuvre et l’eau à creusé les gorges. Mais l’eau n’a pas fait le travail toute seule. A certains endroits, les Marmites des géants, il a fallu en plus des petits cailloux et du sable pour creuser la roche.

Annecy gorges du fier bebe
Annecy gorges du fier riviere

C’est au 19e siècle que les premiers travaux pour aménager le site ont commencé. Et depuis, on peut donc s’y balader librement sur des passerelles aux passages parfois étroits. Comme je porte Ian sur le dos (en porte-bébé, rassurez-vous), je ne suis pas franchement rassuré ! On utilise notre porte-bébé de rando pour la première fois, et je passe mon temps à flipper que Ian tombe. Comme je ne le vois pas, je prends ses petits pieds dans mes mains pour être sur qu’il est toujours là… #papapsycho

La balade aller-retour dure environ 1h, avec les gorges, la lecture des explications géologiques, la recherche des « visages », des « empreintes » et des « animaux » dans la roche et la vue sur les chaos de la rivières.

Annecy : visite de la vieille ville

Pour notre première après-midi aux abords du lac, nous partons visiter la vieille ville d’Annecy. Alors il faut que je vous explique une chose juste avant…

Comme notre petit bambin fait encore des siestes après le déjeuner, on a un timing assez serré pour les balades et les visites. En gros, on a 2 ou 3h le matin, et pareil l’après-midi. On pourrait bien sur sacrifier une sieste, mais on préfère voyager plus en douceur pour Ian. Ce qui en revanche est un peu plus crevant pour nous 😀

Annecy notre dame de liesse

C’est aussi pour cela que j’ai découpé nos vacances en 3, avec un point central à chaque semaine, nous permettant de rayonner facilement sur des distances courtes (entre 30mn et 1h30 max de route). Alors c’est pas évident, et un van aménagé aurait aidé, mais on fait au mieux !

Bref, nous voilà donc dans les rues de cette vieille ville d’Annecy, et c’est une sacré claque ! On se croirait à Venise. Bon, j’y suis jamais allé, mais c’est un peu l’idée que je m’en fais. Il y a des canaux partout, et l’eau est d’une couleur délicieuse. Seul souci pour nous, le monde ! Beaucoup de monde, de 2 roues, de byciclettes, etc. Ca fait un peu trop d’agitation pour nous. Honnêtement, on pensait que ce serait moins bondé la montagne en été… On a été bien naif sur le coup !

Annecy ruelle vieille ville

Nos coups de coeur pour cette première visite, ce sont les arcades dans les rues, les canaux et la vue du lac avec les montagnes derrière.

Cascades de Seythenex

Pour notre seconde journée, nous démarrons par aller observer les cascades de Seythenex. Situées près du village du même nom (qui ne présente aucun intérêt touristique).

Annecy cascade seythenex

Ce site, ouvert depuis 1906 est vraiment sympa, avec en plus des grottes à découvrir et des tyroliennes si le coeur vous en dit. Bon nous, on a le temps juste pour voir les cascades. La balade pour voir les chutes d’eau est simple à faire, mais attention, ça grimpe un peu pour la seconde partie. Tarif : 5€ par adulte.

Mont Semnoz : vue panoramique

Après une bonne petites sieste de Ian, nous partons sur les hauteurs, direction le Mont Semnoz !

Culminant à 1600m d’altitude, on est encore bien loin du Mont Blanc… Mais la vue panoramique sur les lacs du Bourget et d’Annecy est vraiment canon. Par contre, la tempête menace, et la vue sur les montagnes alentour est complètement bouchée par les nuages.

Annecy Mont Semnoz panorama

Ian, peu habitué aux tempêtes, sursaute dans le porte-bébé au premier coup de tonnerre. Mon petit, ta vie d’aventurier commence tout juste, va falloir t’accrocher !

Retour dans Annecy : visite du château

Au matin de notre 3e jour dans les environs, on se lève tôt pour arriver les premiers au Château d’Annecy. Il y a également un musée sur place, et vous pourrez avoir un billet pour 5,50€ par personne (gratuit jusque 12 ans).

A chaque étage, vous avez une expo différente, c’est assez cool. Cela permet de bien s’immerger dans l’histoire d’Annecy et de son lac. Sinon on a aimé pouvoir flâner dans la cour du château, avec de jolies vues sur la ville et le lac.

Annecy palais de l'ile
Le Palais de l’ile
Annecy palais de l'ile oeuvre d'art

Après les visites du matin, on a tendance à manger à la maison. Comme on fiat notre road-trip avec des logements AirBnB, on réduit nos frais en cuisinant matin, midi et soir. Mais ce midi, on est allé à « L’heure Bio », un resto un poil cher, mais très très bon !

Crêt du Maure : marche sur les hauteurs d’Annecy

Comme on souhaite quand même pouvoir faire quelques petites marches lors de nos vacances, j’ai sélectionné des balades pouvant se faire sans problème avec Ian et avec le porte-bébé de rando (merci Deuter, le matos est top !).

L’enjeu, c’est donc de ne pas monter trop haut (1800m), et de ne pas marcher trop longtemps (2h environ). Ian n’aime pas dormir ailleurs que dans un lit… Avec de tels goûts de luxe, pas question de s’éterniser en rando. On aurait bien aimé un petit gars qui dort dans le porte-bébé…

Annecy cret du maure bois
Annecy cret du maure panorama

La marche du Crêt du Maure est assez sympa à faire, mais elle a un gros défaut : c’est sous le couvert des arbres et on ne voit pas le lac… Et ça c’est vraiment dommage ! On a bien accès à des endroits qui ont des vues panoramiques sur la ville, mais du mauvais côté de la colline. Pas top. Le point positif, c’est que vu la chaleur, les arbres apportent de la fraicheur.

Sinon, c’est assez facile. la marche commence par monter, puis la fin se fait en descente. On y a passé 1h45 nous. La bonne surprise, c’est que vers la fin on passe à proximité d’un parc animalier, où Ian a pu découvrir des chèvres et des cervidés.

haute savoie cret du maure indications
haute savoie cret du maure carte

Col de la Forclaz

Il y a un truc que j’aime en voyage, c’est quand je découvre que les marques de chez Décathlon ont des racines un peu partout dans le Monde. Après Quechua en Amérique du Sud, on découvre que Forclaz, la marque montagne de Décat’, est le nom d’une montagne de Haute-Savoie. D’ailleurs, j’ai même le sentiment que ce nom est présent à plusieurs endroits et même en Suisse… Pas très originaux ces montagnards !

En tout cas, ce col est accessible en voiture, et ça c’est top quand on est avec un petit bébé. Vous pouvez même vous y restaurez, ou comme nous, y prendre une boisson chaude. L’avantage, c’est que contre quelques euros, vous avez alors accès à la terrasse du resto, et on peut faire nos photos tranquilles, sans être entassé entre touristes.

Annecy col forclaz café

La vue est juste magique sur le lac d’Annecy ! En plus, les deltaplanes et les parapentes tournoient dans l’air au-dessus de nos têtes, ce qui ajoute un certain charme je trouve. On aurait bien aimé tester cette activité, mais avec Ian c’est pas possible. On découvre sur place nos premières vaches avec cloches. Par chez nous, les vaches n’en ont pas, alors ça nous change un peu.

Annecy col de la forclaz parapentes

La plage à la montagne

C’est pas parce qu’on est à la montagne qu’on va se priver d’une petite baignade ! Après avoir dévoré une pizza à Veyrier du Lac (rive est), on retourne sur Sévrier (rive ouest) pour profiter du lac. Devant son église Saint-Blaise, vous pourrez vous garer gratuitement (au disque), et accèder à la plage qui est cachée derrière.

Attention, ici, pas de sable fin, mais des pierres et de l’herbe. N’empêche, le coin est sympa malgré le monde présent sur place.

Non loin de là, on finira notre journée au Gaec « Le bouquet Savoyard », pour faire quelques courses locales et bio. Et hop, un petit fromage et un vin blanc pour adoucir la soirée 🙂

Mont Salève : au pied du lac Léman

Au matin du 5e jour, nous partons vers le nord, tout proche de la frontière Suisse ! Car oui, la Haute Savoie est cernée par nos voisins Helvètes de tous les côtés. On a prévu de s’attaquer au Mont Salève, qui est aussi appelé le balcon de Genève.

Avec notre expérience de grimpeurs, on doit pouvoir venir à bout de cette grosse colline… ou pas ! Comme on a notre petit bout avec nous pour ce road-trip, on va la jouer tranquille et prendre le téléphérique 🙂

mont saleve panorama Geneve Leman

Une fois arrivés en haut, on a une très très belle vue sur toute la région alentour ! D’un point de vue, on admire Genève, le Lac Léman et la Suisse. De l’autre côté, on a une vue sur le Mont Blanc ! Pour en profiter, je me tente ma première sortie terrain avec le drône… Bon on ne va pas se mentir, j’ai encore quelques besoins de réglages pour sortir des plans exploitables. Dommage, l’occasion était pourtant belle.

mont saleve mont blanc
mont saleve dronie

Payer pour aller à la plage d’Annecy

L’après-midi, nous décidons d’aller nous rafraichir à la plage. Il fait 35°C vers 17h quand nous osons enfin sortir de l’appartement que nous louons. Depuis le début de ce road-trip, c’est étouffant la chaleur.

Comme on n’a pas envie d’aller loin, on reste sur Annecy, et plus particulièrement la plage de l’Impérial. Alors comment dire… Autant je pouvais comprendre qu’en Indonésie, on nous demande quelques centimes pour accéder aux petites plages locales… Autant à Annecy, je suis assez interloqué. Payer pour aller à la plage, je n’en ai pas trop l’habitude en Bretagne ou dans les Pays de la Loire. Quand bien même on nous met à disposition des équipements pour en profiter d’avantage.

Alors c’est très sympa, et les installations pour les enfants font l’émerveillement de Ian. Mais je ne sais pas, ça me fait bizarre. En tout cas, notre fils a adoré l’endroit, à tel point que le sortir de l’eau à été un drâme (un peu comme si il avait perdu doudou…). Morgane en a profité pour faire les bébés nageurs et mettre Ian la tête sous l’eau… Là aussi on a eu droit à une séance de larmes 😀

Dernière journée à Annecy au calme

Annecy glacier des alpes

On arrive à la fin de notre road-trip dans la région d’Annecy. Mais avant de devoir partir pour le Lac Léman, on a tenu à profiter calmement de la ville. On a donc fait une petite balade au Jardin de l’Europe, avant de se faire un sushi :-). Bien sur, le tout végétarien.

Pour l’après-midi, une fois la sieste de notre petit chou passée, on est allé arpenter les abords du lac d’Annecy. Et pour finir en beauté, on s’est fait un petit kiff au Glacier des Alpes, glacier artisanal top 10 français sur TripAdvisor. C’était vraiment très bon ! Attention à ne pas y aller tardivement car il y a foule.

Après cette pause gourmande, on rentre pour préparer nos affaires, les vacances et le road-trip continueront près du Lac Léman !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.