Forêt de Brocéliande : weekend en famille

Catégories France0 Commentaire

Deux jours dans la Forêt de Brocéliande

Il y a des endroits qui nous sont parfois très proches, et que l’on ne visite pourtant jamais. La Forêt de Paimpont, ou de Brocéliande, c’est un peu ça pour moi.

Située en Ille-et-Vilaine, à la frontière du Morbihan et à proximité des Côtes d’Armor, cette forêt est pourtant toute proche de moi depuis mon enfance. C’est aussi le cœur de la mythologie Arthurienne, avec tous ses contes et légendes qui nous bercent depuis l’enfance. Merlin, Viviane, Lancelot, Excalibur et le Saint Graal… On connait tous ces histoires, mais on connait mal les lieux où elles auraient eu lieu.

Alors on vous emmène avec nous à la découverte de cette forêt où l’imaginaire et le réel s’entrecroisent. Le temps d’un weekend en famille, plongez au cœur des plus emblématiques légendes Celtes.

Broceliande weekend famille paimpont

Programme du weekend dans la Forêt de Paimpont

Cette forêt regorge de petites balades, qui se font facilement et qui vous permettent de découvrir divers lieux et leurs légendes associées.

Comme notre fils Ian n’a que 15 mois, on adapte notre programme à lui. Pas question de lui faire parcourir le GR37 ou le GR Tour de Brocéliande. Pour autant, et en vu de nos prochaines vacances en Haute-Savoie, on souhaitait voir comment il se comportait maintenant qu’il marche !

  • Jour 1 : marche du Val sans Retour le matin (4km, soit 1h environ). L’après-midi, marche des Boucles de Merlin (4km, soit 1h environ) et visite du Chêne à Guillotin
  • Jour 2 : Eglise du Graal de Tréhorenteuc et marche de la Fontaine de Barenton (4km, soit 1h environ) le matin. L’après-midi, direction Paimpont et la boucle de l’Etang de Paimpont

Destination Brocéliande

Il y a quelques semaines se tenait un salon, le WAT19, qui réunit blogueurs voyages et professionnels du tourisme. A ce salon était présente l’équipe de Destination Brocéliande, qui propose de nombreuses activités dans le coin.

On avait bien envie de se laisser tenter par l’une de ses activités, mais comme notre fils est encore très jeune, cela nous paraissait compliqué de l’intéresser à une balade contée en forêt. Il aurait peu suivi les histoires, et aurait partagé son enthousiasme débordant (ses cris et ses pleurs quoi…) avec tout le groupe.

Broceliande etang marette
Nul doute qu’il y ait encore de la magie ici !

En plus, Ian fait toujours des siestes, et c’est parfois à des horaires assez aléatoires. Bref, très compliqué après réflexion. Mais on a eu un bon échange avec eux en amont, et on fera une sortie avec eux avec plaisir quand on reviendra avec notre fils plus grand.

Paimpont et Brocéliande avec les enfants

En tout cas, cette destination est vraiment faite pour venir passer du temps avec les enfants ! Les marches principales sont courtes (2 ou 4km en général), il y a plein d’endroits sympas pour pique-niquer, et pas mal d’activités à faire avec les enfants en forêt ou sur l’étang de Paimpont par exemple.

Si comme nous vous venez avec un apprenti Mike Horn qui fait ses premiers pas, pensez à bien prendre un porte-bébé, et pas une poussette ! La marche du Val sans Retour notamment, a une portion en dénivelé sur des roches. Donc poussette, on oubli !

Broceliande enfant porte bebe
Broceliande enfant val sans retour

Et prévoyez de ramasser branches et feuilles pour occuper votre enfant au besoin. Notre fils avait du mal à se laisser porter, mais parfois c’était nécessaire entre sa vitesse de marche (on est quand même plus proche du hérisson tranquille, que celle du guépard qui chasse…) et le terrain accidenté ou parfois boueux.

Notre camp de base à Brocéliande : le gîte de Tante Phonsine

Pour passer un weekend sous les meilleurs hospices, rien de tel qu’un bon endroit où dormir ! Avec un enfant qui a besoin de faire la sieste, on a aussi certaines contraintes (chambre séparée, logement entier, …)

Du coup on a trouvé un super endroit sur AirBnB : le gîte de Tante Phonsine. Soazig et Sébastien nous y ont accueillis royalement, et on a passé de bons moments avec eux (surtout vers l’heure de l’apéro…). Il s’agit d’un ancien corps de ferme qu’ils rénovent depuis 2010, et où on peut trouver un mouton, une chèvre, des poules, un paon et surement d’autres surprises…

  • broceliande tante phonsine chevre

La localisation du gite est plutôt pas mal (Néant sur Yvel), car on était assez proche de Ploërmel pour faire 2 ou 3 courses. En plus la vieille ville de Ploërmel est assez sympa si vous avez le temps d’y passer.

Jour 1 : le Val sans Retour et l’Arbre d’Or

Après une bonne nuit de sommeil (c’était pas gagné avec Ian qui avait de la fièvre les jours d’avant), on profite du gite pour le petit-déjeuner, puis on décolle direction Tréhorenteuc (« Trého » pour les intimes). C’est à l’entrée de ce tout petit village du Morbihan que se trouve notre première balade : le Val sans Retour.

Ici, beaucoup de maisons sont conçues avec du schiste rouge. C’est une pierre énormément présente dans cette région. Moi ça me fait un peu penser à certains coins de Normandie.

broceliande-arbre-or-val-sans-retour

Pour trouver la marche, il faut aller aux parkings à l’entrée sud du village. Hésitez pas à passer à l’office du tourisme pour récupérer votre carte de la forêt de Brocéliande. Elle est plutôt bien faite, et vous donne tous les lieux principaux à voir dans le coin.

Une fois à ce parking, vous trouverez des tables pour manger si besoin. Vous commencez ensuite la marche en partant vers le sud, le long du ruisseau du Gué de Mony. Après quelques centaines de mètres, vous arrivez à deux lieux cultes : le Miroir aux Fées et l’Arbre d’Or.

Un peu d’histoires… Le Val sans Retour, selon la légende, fut créé par la Fée Morgane. Déçue en amour par un chevalier, elle crée ce lieu par magie grâce à l’enseignement de Merlin. Ici, elle enferme tous les chevaliers infidèles, et notamment ceux qui lui préfèrent la Reine Guenièvre. Ce sera le célèbre chevalier Lancelot qui libérera les dizaines de chevaliers retenus prisonniers.

L’Arbre d’Or et le Miroir aux Fées

Par le passé, il y a eu des incendies dans la forêt de Paimpont. L’un d’eux, en 1990 a été particulièrement ravageur. A la suite de cela, les habitants du coin, des industriels et des associations se sont mobilisés pour réparer les dégâts.

C’est un certain François Davin qui est désigné pour ajouter aux replantages des arbres, une oeuvre d’art. Celui-ci sélectionne un châtaignier pour le recouvrir des feuilles d’or, et l’entoure de plusieurs arbres calcinés. Cette oeuvre représente le renouveau de la vie. Il imite aussi le ramage d’un cerf, ce qui le rend assez joli.

  • broceliande val sans retour

Si l’Arbre était assez contesté à ses débuts, aujourd’hui c’est un vrai lieu de dévotion, et beaucoup viennent y chercher une aide mystique et de l’énergie. Finalement, je pense qu’il s’est plutôt bien intégré dans le décor.

Au pied de l’Arbre d’Or se trouve le Miroir aux Fées. Ce petit étang serait un lieu où vivent des fées. Selon les légendes, à la tombée de la nuit les fées se réunissent ici pour admirer leurs reflets dans l’eau. Bon, comme nous on est là le matin, on ne les verra pas…

broceliande-miroir-fees-val-sans-retour

Au Val sans Retour vous pouvez longer le Miroir aux fées par la droite, et faire les 4km, ou alors couper en passant entre l’Arbre d’Or et le Miroir aux fées, pour une marche de 2km. A vous de voir, mais dans tous les cas, vous devrez grimper jusque 250m d’altitude, presque un record en Bretagne !

Les Boucles de Merlin

Après un déjeuner à Ploërmel, à la crêperie du Jardin des Saveurs, nous reprenons la route vers le nord de Paimpont.

A 9km au nord-est de Paimpont, vous trouverez un parking le long de la D71, entre La Sangle et Le Buisson. C’est à partir de là que vous pouvez aussi partir pour la marche des Hindrés (4km).

Depuis le parking, traversez la route et prenez le chemin face à vous. Au bout de quelques dizaines de mètres, vous arriverez aux vestiges du Tombeau de Merlin.

  • broceliande tombe merlin couronne

Selon la légende, la Fée Viviane (elles sont un peu chiantes ces fées…) aurait emprisonné Merlin dans ce tombeau pour conserver son amour. Sympa… Ce site était autrefois un très beau site datant du néolithique, et était constitué de 2 allées de pierres mégalithiques. Malheureusement, des idiots ont presque tout détruit, et aujourd’hui il n’en reste que 2 pierres.

Nul doute que cela n’empêche pas certaines personnes de venir ici pour y vivre des expériences transcendantales, mais nous on reste un peu sur notre faim.

En continuant votre marche, vous arriverez bientôt à la Fontaine de Jouvence. Le parcours est indiqué, il faut suivre les indications le long du chemin. Là encore, petite déception. La Fontaine est un petit trou d’eau, et il faut quand même pas mal d’imagination pour lui trouver un charme particulier.

  • broceliande fontaine de jouvence cairn

L’étang de la Marette

En continuant la marche des Boucles de Merlin, vous arrivez ensuite à l’étang de la Marette. Et franchement, on est vraiment content d’y être passé !

Cet étang est vraiment très joli, et le coin est super pour une petite pause pique-nique. On y a croisé quelques pêcheurs qui espéraient remonter des brochets et des anguilles.

  • broceliande etang marette ian morgane

C’est peut-être le lieu le plus intéressant de la balade. Même ici on retrouve des indices nous rappelant que nous ne sommes pas loin des légendes d’Arthur et de la magie de Merlin…

Le Chêne à Guillotin

Dernière visite de la journée : le Chêne à Guillotin.

Pour y arriver, il faut se rendre à l’ouest du village de Concoret, sur la D141. Vous trouverez un petit panneau vous indiquant la route à suivre. Au bout, une impasse et un parking. Quelques mètres plus loin, vous y trouverez le fameux chêne.

broceliande-chene-à-guillotin
broceliande-chene-guillotin

Ce chêne vieux de 500 ans, et même 1000 ans selon les légendes, est un arbre creux. Cela lui vaut donc la réputation de cache pour tout un tas de personnes ou de trésors, à travers les siècles.

Ce qui est sur, c’est qu’il est vraiment beau, et très gros avec sa circonférence de près de 10m !

Jour 2 : l’Eglise du Graal et la Fontaine de Barenton

broceliande-eglise-graal-trehorenteuc-vitraux-graal-1

Après une nouvelle nuit au gîte de Tante Phonsine (et un apéro au top avec nos hôtes !), nous repartons direction Tréhorenteuc. On fait un rapide arrêt à l’Eglise du Graal, située dans le village.

Son vrai nom est l’Eglise de Saint-Onenne, du nom d’une sainte Bretonne locale. Ici, la chrétienté et les légendes arthuriennes se mêlent. Les vitraux et les mosaïques sont vraiment jolies, et c’est avec plaisir que l’on découvre ce petit monument.

On vous laissera vous amusez à retrouver les différentes représentations du Saint Graal.

  • broceliande eglise graal trehorenteuc abbe gillard

Fontaine de Barenton

Une fois cette courte étape faite, on file vers le lieu-dit « Folle pensée« , réputé pour sa population…un peu timbrée ! Mais c’était bien sur à une autre époque. Je crois que les gens vivant là actuellement sont à peu près normaux…

Une fois sur le parking au bout du chemin, il faut partir par le chemin de gauche par rapport au panneau annonçant la marche. C’est également par ce chemin que vous reviendrez.

La boucle passe par un très joli bout de la forêt de Brocéliande, vraiment très agréable à faire sur les 4km du sentier. On avait notre porte-bébé pour Ian, et heureusement ! Le sentier n’est pas difficile, mais il est parfois boueux (il avait plu deux jours avant), et il y a un ou deux passages avec des cailloux et des racines.

broceliande-fontaine-barenton

La source est à peu près à la moitié de la boucle, et elle est quand même plus sympa à voir que la Fontaine de Jouvence. Le lieu est un peu plus ouvert, l’atmosphère m’y parait plus intrigante. En plus, cette source émet parfois quelques bouillonnement, on peut voir des bulles remonter à la surface. Cela confère un peu de vie mystique à la source, et ça nous plonge directement dans les légendes d’Arthur !

Faites attention, il parait que cette source peut déclencher des tempêtes. Au cas où, prenez un parapluie même si vous y allez en été et par un grand ciel bleu. La magie n’est jamais loin ici !

Paimpont et son étang

Dernière étape de notre weekend : Paimpont !

La forêt de Brocéliande, officiellement dénommée forêt de Paimpont, tire son nom de ce village. Il était inconcevable de ne pas y passer.

On commence par un déjeuner à la Fée Gourmande, à la sortie du village. On est en terrasse, au bord de l’étang. Franchement, c’est bon, et le cadre est génial, on vous recommande chaudement l’endroit !

Pour l’après-midi, vous pouvez faire le tour de l’étang, qui fait une boucle de 4km. Vous y passerez un agréable moment, en passant par la forêt, mais aussi au milieu d’une tourbière où vous pourrez croiser des petites grenouilles.

  • broceliande abbaye notre dame paimpont

La balade offre aussi un joli point de vue sur l’abbaye de Paimpont, qui borde le lac. Et si vous y êtes à la bonne saison, l’endroit sera inondé par les fleurs jaunes des ajoncs. Si vous avez de la chance et que le soleil est là, une douce odeur de noix de coco peut flotter dans l’air (au pire, rapprochez votre nez des fleurs…).

Nos coûts sur le weekend à Brocéliande

Pas beaucoup de dépenses sur ce weekend, on n’est pas trop babioles et autres souvenirs touristiques. Et comme on n’a finalement pas payé d’activité, on a dépensé que dans l’essentiel : nourriture, logement et transport. C’est le minimum vital.

Depuis 2 ans, nous voyageons avec un peu plus de confort (on va pas encore faire dormir notre fils en tente quand même…). Ça se ressent donc sur les dépenses pour nos logements.

Couts weekend Brocéliande

Au total, on aura dépensé 274€. Dont la principale charge fut le logement. Mais honnêtement, on a vraiment aimé notre gîte ! Si on compte Ian, cela fait donc, sur 2 nuits et 2 jours, 46€ par personne. Ce qui est pas si mal en France. Mais si on exclut Ian du calcul, on monte à 69€ par personne (là ça pique un peu !). Pour ma part, je trouve ça presque logique de compter notre enfant, car sans lui nous n’aurions pas les mêmes frais. On ferait les choses bien différemment.

On aurait pu économiser la nuit du vendredi soir, ce qui aurait eu un impact significatif sur le budget. Mais cela nous aurait fait arriver tard le matin sur place, et on aurait du sacrifier une balade pour cela.

Un weekend mystique à Brocéliande

On arrive au terme de ce très agréable weekend en famille. On vous livre notre ressenti.

Tout d’abord, le lieu donne une sensation d’isolement, sans pour autant être si éloigné que ça d’une grande ville.

La forêt et ses sites à voir sont assez bien répartis sur la région, et du coup on fait le tour du coin assez facilement. On s’est dit que cela pourrait être chouette à refaire en vélo. Les routes sont agréables au printemps, et pas très empruntées.

Si on a parfois était un peu déçu de certains sites, cela n’enlève en rien le charme du coin et il est certain que les fans des légendes arthuriennes apprécieront la forêt de Brocéliande. Moi j’ai beaucoup grandi dans cette univers, et ça fait déjà deux fois que je viens là. Je reviendrai une troisième fois avec plaisir !

Mais si on doit y revenir, il faut absolument que l’on teste les activités de la région avec notamment les balades contées en forêt de Brocéliande. Je pense que ça doit être une expérience assez immersive. En plus, je suis sur qu’il y a plein d’histoires à apprendre. Mais on attendra que notre fils soit assez grand pour qu’il en profite aussi (ou qu’il ne soit pas trop dispersé…).

Enfin, il y a aussi l’étang de Paimpont. Il faudrait que l’on s’y attarde un peu plus pour y faire des activités nautiques. Au final, ça fait quand même pas mal de choses à faire et à voir dans un périmètre assez restreint. Donc allez-y si le cœur vous en dit 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.