Tasmanie, road-trip à la recherche du diable Taz

Catégories Australie, Tasmania0 Commentaire

Tasmanie : road-trip aux portes de l’Antarctique

Après un court vol en avion, nous voici donc à Hobart, capitale de l’état de Tasmanie. Première mission pour Morgane et moi, attendre l’arrivée de sa sœur Coraline, qui arrive tout droit de Sydney. Comme nous quelques mois plus tôt, elle avait pris la décision de partir un an en Australie.

Tasmanie diable taz road-trip australie

On décide de se rejoindre chez notre loueur de voiture, Wicked Campers. Pour faire un road-trip, il faut un minimum d’organisation, et surtout choisir un véhicule qui pourra remplir les différentes fonctions vitales au succès du voyage :

  • Circuler facilement dans le pays. A priori, pas besoin d’un 4×4 pour notre programme
  • Dormir pour pas cher. La location d’un véhicule étant chère ici, il est intéressant de dormir dans notre voiture, pour ne pas en plus devoir payer l’hôtel. Donc on fait le choix de prendre un véhicule avec une « roof tent », fixée sur le toit ! On avait jamais vu ça, on adore le concept. Et on récupère des oreillers et sacs de couchage chez le loueur de voiture
  • Embarquer du matériel de cuisine. Wicked met à disposition du matériel dans une grande boite plastique, avec les réchauds, les casseroles, les couverts, etc. Parfait pour casser la croûte !
  • Stocker nos affaires. Hé oui, pas facile de voyager sans nos affaires, mais à 3 cela est encore gérable

On a donc fait le choix de prendre un petit véhicule citadin, qui était pour nous suffisant. On est là pour 10 jours, ça ne devrait pas poser de problème.

Tasmanie wicked campers voiture road-trip
Notre maison pour 10 jours

Préparations pour le séjour en Tasmanie

Après avoir récupéré la voiture et Coraline, on retourne donc en ville pour faire nos provisions, et passer la nuit au backpack. Comme nous n’avons que 10 jours, on n’a pas souhaité prendre le temps de visiter la ville, qui nous laisse une impression assez mitigée. Ça a l’air sympa, mais elle fait un peu vide cette ville ! On vient tout droit de Melbourne ou de Sydney, qui sont les plus grandes villes du pays avec des millions d’âmes. Hobart, 200 000 habitants, nous parait bien trop calme pour le coup.
Hobart, c’est une ancienne colonie pénitentiaire, créée il y a à peine plus de 200 ans. Peut-être est-ce du à cela, mais on ne souhaite pas s’éterniser ici, sûrement à tort.

Chez Taz le diable

Première étape de notre road-trip : la péninsule du Tasman National Park et la ville de Port Arthur, encore un autre centre pénitentiaire.

Sur la route, nous commençons par nous arrêter à différents « lookouts », qui sont des points de vues en général indiqués pour permettre aux touristes de trouver facilement les endroits méritant un stop et une photo.

Le premier : Pirates Bay, une longue plage de la côte est et ses Tesselleted Pavements, une sorte de mosaïque de roche.

  • Tasmanie pirate bay
    La baie des pirates

Après ces courts arrêts, nous entrons sur la péninsule du Tasman National Park, et avons rendez-vous chez le diable de Tasmanie !

Malheureusement, sa maison est vide… Il n’est pas là.

Tant pis, on squatte chez lui, car on assiste à un petit défilé de formations géologiques toutes plus belles les unes que les autres. Devil’s kitchen, Tasman Arch, Blow hole, on apprend sur place comment ces formations naissent, par l’érosion provoquée par l’eau.

  • Tasmanie cuisine diable
    Le mur de la cuisine du diable

Première nuit dans la voiture

Le temps est désormais venu de tester le matériel de la voiture !

Tasmanie backpacker camping
Morgane, reine de la popote

C’est parti, Morgane est à la cuisine, et Cora part explorer le coin avec son appareil photo. Pendant ce temps-là, je me charge du couchage. On a quelques craintes pour cette première nuit dans un camping perdu d’une forêt… Mais tout se passe bien, et les opossums locaux viennent à notre rencontre ! Ce petit marsupial, le premier que l’on rencontre, est un animal trop mignon, et peu craintif. Il vient souvent roder aux alentours pour faire les poubelles et gratter un peu de nourriture s’il le peut !

Tasmanie road-trip backpackers
La fine équipe !
Tasmanie opossum
L’opossum, notre première rencontre avec un marsupial

Tasmanian Devil Conservation Park

Pour débuter comme il faut notre 3e jour en Tasmanie, et pouvoir avoir l’assurance de voir le fameux diable, on prévoit donc de passer une demie-journée au célèbre Tasmanian Devil Conservation Park.

Ici, on peut profiter librement des animaux, avec de grands enclos où nous sommes invités à déambuler au milieu d’eux. On y trouve également un spectacle avec des oiseaux, pour parfaire notre connaissances des espèces locales. On prend notre temps pour profiter de tous ces animaux, avant de repartir pour la suite de nos aventures en Tasmanie !

  • Tasmanian devil conservation park devil
    On a enfin trouvé Taz !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.