Road trip, de Brisbane à Perth

Catégories Australie, New South Wales, Queensland, South Australia, Western Australia0 Commentaire

Retour chez Andrea et Chris

De Christchurch, Morgane et moi nous rejoignons à Brisbane. Comme elle voyage avec des billets d’avion qu’elle obtient bien moins cher que moi grâce à sa sœur Marine, on ne voyage pas toujours ensemble. J’ai donc eu une brève escale par Sydney, mais on finit par se retrouver.

Pour info, il nous a été officiellement impossible de dormir à l’aéroport de Christchurch, mais sachez qu’ils ont une salle dans l’aéroport, ou moyennant un petit billet, vous pouvez « vous reposer ». Il s’agit d’un moyen un peu détourné de permettre officieusement aux voyageurs comme nous de passer la nuit en sureté et de manière contrôlée pour l’aéroport. Cela évite de devoir dormir n’importe où sur les bancs ou sur le sol.
Il nous est interdit de nous allonger complètement sur le sol, même dans cette pièce, mais on nous fournit quand même des poires (le coussin, pas le fruit…) pour un minimum de confort. Honnêtement, après 24 jours de « roof tent », on ne demande pas mieux !

Une fois tous les deux réunis, Andrea vient nous chercher à une station de train pour nous ramener chez elle. Nous la remercions encore chaleureusement pour tout ce qu’elle fait pour nous. Aller chez elle nous aurait nécessité un taxi, pour lequel il nous aurait fallut dépenser plusieurs dizaines de dollars pour faire la route jusque Capalaba, la ville où elle vit. Pour la remercier d’une façon plus financière, nous payons les courses que nous faisons pour le repas de ce soir. Au menu, des lasagnes, de la bière et du whisky ! Et aussi un mélange (appelé « premix ») pour elle, qui réunit soda et whisky… Ça ne me tente pas des masses !

L'intelligence de Ruzee nous épate
L’intelligence de Ruzee nous épate

On retrouve chez elle son mari Chris et leurs enfants, ainsi que mon grand ami Ruzee, leur perroquet. C’est fou ce que cet oiseau est intelligent. Il sait faire des jeux pour enfants, et reconnait le bruit du moteur de l’ami d’Andrea dont elle s’est entichée. Visiblement, c’est le seul homme qu’elle aime.

Après une bonne soirée, bien arrosée, nous repartons le lendemain, direction l’état du Western Australia et Perth !
On a décidé avec Morgane de faire ce voyage entre les côtes Ouest et Est afin de traverser l’Australie, et de rejoindre nos amis Élodie et Julien, rencontrés à Cairns, pour vivre quelques temps à Perth. Il parait que la côte Ouest est magnifique et sauvage, on a vraiment hâte d’y être. Mais 4500Kms nous séparent de Perth, et avec Moody qui ne va pas bien plus vite que 80Km/h, on va prendre notre temps !

4500Kms, 4 états et 1 réserve aborigène traversés
4500Kms, 4 états et 1 réserve aborigène traversés

Traversée du New South Wales

Les premiers kilomètres se font dans l’état du Queensland, dans lequel nous sommes arrivés le 1er Mai. Il nous tardait d’en sortir pour de nouveaux horizons.
Alors pour notre première nuit sur la route, on préfère dormir de l’autre côté de la frontière avec le New South Wales, l’état dont Sydney est la capitale.

On trouve une station essence avec un immense parking, entre les villes de Goondiwindi et Boggabilla. Si la gérante nous laisse dormir sans souci dans notre van sur son parking, elle nous interdit d’utiliser les douches. Elles sont réservées aux chauffeurs routiers. Allez comprendre pourquoi certains ont le droit de payer pour être propres, et d’autres non.

Sur la route, nous croisons peu de monde, mais il y a encore du trafic. On commence cependant à voir nos premiers animaux. Aigles, Kangourous et Émeus rythmes nos kilomètres, ainsi que les « road trains » qui parfois croisent notre chemin.

La végétation change également, les cactus se font de plus en plus nombreux, et de plus en plus grands. Certains sont même tellement grands que leur coloration vire au marron, et j’imagine qu’ils se durcissent également.

Pendant le jour, nous traçons le plus vite possible avec Moody. J’essaie de conduire sur 600/800 kilomètres tous les jours, ce qui n’est pas rien avec notre van, qui est quand même plus proche de la fin de sa vie que du début.

Le soir, on se fait des petits plaisirs sur la route, et notre spécialité est de prendre l’apéro avec des crackers, du fromage, de la charcuterie… Et du goon ! Le fameux breuvage, qui un matin me donnera un mal de crâne bien dur. Espérant le faire passer avec un café, je fais l’erreur de m’arrêter chez un routier pour m’en verser un, fait à partir d’une machine à filtre. Une erreur fatale, quelques minutes plus tard je suis pris d’excitation et de difficultés à bien me sentir. Ce sera le seul jour où finalement Morgane conduira le van, car je n’arrivais plus à être suffisamment lucide pour le faire.

Passage furtif en Australie du Sud

Nous arrivons ensuite dans l’état d’Australie du Sud, et avec un choix à faire. Soit nous traçons sur Port Augusta, pour aller vite, soit nous faisons un détour par Adélaïde, la capitale de l’état, car il y a peu de chances que nous repassions un jour dans le coin.

Honnêtement, nous sommes un peu pressés d’arriver à Perth, et on sait qu’il n’y a pas forcément grand chose à découvrir là-bas. On nous a dressé des portraits pas forcément géniaux d’Adélaïde, peut-être à tort, alors on fonce sur Port Augusta !
On fait le plein d’une dose de civilisation en passant par un fast-food, puis on repart !

On fait la rencontre d’une bande de motards, avec qui nous ne cessons de partager les stations-essences. C’est toujours le même refrain. On les rencontre à une station, puis nous repartons avant eux. Ils finissent par nous dépasser sur la route, avant que nous ne les rattrapions à la station suivante. Comme il y a peu de stations essence, c’est assez facile de se revoir.
Je finirai par briser la glace et aller leur parler, afin de profiter de ces moments. Lors de notre dernière rencontre, l’un d’eux nous invite chez lui au nord de Perth quand on veut ! Il me laisse sa carte si jamais on passe dans les environs. C’était cool, on n’a pas forcément souvent l’occasion de passer des moments privilégiés avec des routards.

Dernières étapes avant le passage dans l’état du Western Australia : la plaine de Nullarbor et une réserve aborigène par laquelle notre route passe.

On ne savait pas trop à quoi s’attendre en passant par la réserve. En fait, il ne s’est rien passé. Nous n’avons pas vu un seul village, ni un seul aborigène. Notre seule compagnie : une nuée de mouches, qui nous force à cuisines et manger dans notre van. Un repas express vite englouti dans ces conditions ! Les mouches ayant la fâcheuse manie de venir se coller à la moindre source d’humidité : yeux, bouche, nez, bref partout où c’est chiant.

Quant à la plaine de Nullarbor, c’est en fait un désert où pas un arbre ne pousse. Nous passons d’ailleurs sur la « Treeless plain », je pense que l’on ne peut être plus explicite.

L’horizon est plat à l’infini, c’est assez impressionnant. Et comme nous sommes seuls sur la route pendant des dizaines de kilomètres, nous avons le sentiment d’être désormais seuls au monde.
Au loin, en nous approchant du Western Australia, nous distinguons une tempête, avec ses éclairs et ses trombes d’eau tombant sur la plaine. Je suis un peu inquiet, mais Morgane me rappelle que les véhicules sont de vraies cages de Faraday. Les pneus nous isolent, et nous ne risquons donc rien sur cette plaine.

Arrivée dans le Western Australia

Après 5 jours de road trip, nous arrivons enfin dans l’état du Western Australia !
Et surtout, nous arrivons au bout de cette longue ligne droite de 146.6Km… Le record dans ce pays.

Nous commençons à en avoir un peu marre de la route et des lignes droites qui s’étendent sans fin. Alors à la fin de celle-ci, on commence à se dire que l’on se rapproche de la civilisation.

La route est tellement isolée, que par endroits elle s’élargit pour se transformer en piste d’atterrissage pour les services de la Royal Flying Doctor Service. La consultation à domicile doit coûter cher !

Pour la fin de ce road trip, je vous donne rendez-vous dans le prochain article ;-).

La ligne droite la plus longue d'Australie
La ligne droite la plus longue d’Australie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.