Retour vers Brisbane

Catégories Australie, Queensland0 Commentaire

Townsville

Le grand jour est arrivé, nous quittons la ferme de crocodiles après 3 mois de bons et loyaux services !

Il nous faut désormais rejoindre Brisbane, où nous resterons 3 semaines. J’ai hâte de retrouver cette ville où j’avais atterri avant de rejoindre Morgane à Melbourne. C’est vraiment une ville qui m’a beaucoup plu, et qui me semblait plus typique du pays que la capitale du Victoria. Première étape de ce road trip : Townsville.

Les plages sont légion le long de la côte
Les plages sont légion le long de la côte

Sur la route, on prend notre temps, car on s’est donné 10 jours pour faire le voyage. On n’hésite donc pas à prendre des routes de traverse parfois, histoire de découvrir certains coins hors des sentiers battus. Cela nous amène sur un premier point de vue plutôt sympa, et une mini-chute d’eau qui ressemble à un toboggan à eau !

L'eau nous appelle à la baignade !
L’eau nous appelle à la baignade !

Sur la route y menant, on croisera également 2 serpents superbes. Je crois que je commence à aimer les reptiles… Mais je préfère ne pas prendre le risque de les laisser monter dans le van, et on les regarde de loin s’écarter de la route.

On quitte des serpents pour d'autres
On quitte des serpents pour d’autres

On fera aussi un petit stop sur une plage, car bon, ça serait dommage de longer la côte sans voir la mer…

Nous voilà donc maintenant à Townsville, la plus grande ville du nord Queensland, célèbre pour sa plage, sa colline et son musée de corail. On s’y arrête quelques heures, en allant sur la plage et sur la colline de « Castle Hill », admirer le point de vue sur la mer. Fantastique !
Et comme on est à fond dans les reptiles, on fait la douce rencontre avec un varan… Normal quoi ! L’animal est assez peu craintif, et déambule tranquillement sur le parking de la colline.

  • Je vous rassure, elle est fausse celle-ci

Plage paradisiaque aux Whitsundays

La suite du road trip, on l’attendait avec impatience. On fait une escale à Airlie Beach, port de départ pour les mythiques Whitsundays.

Le camping du Base Backpackers nous accueille avec notre van, ce qui n’était pas gagné. Pas facile de trouver des parkings où dormir dans Moody quand on est en ville. On ne sait pas trop comment, mais Morgane s’est fait bouffer par des sandflies, ces sales petites bestioles qui nous avaient déjà dévoré à Cairns. Elle aura beau consulter et prendre la crème qu’il faut, la douleur est insupportable pour elle quand vient la nuit et le moment de se coucher. La pauvre, je la plains alors que moi je dors comme un koala à ses côtés !

Le lendemain, nous prenons notre bateau, direction les Whitsundays. L’endroit est incroyablement beau ! On se sent comme dans un jardin d’eden. Hamilton beach marque un premier stop, avec un très beau bâtiment en forme de queue de baleine et son petit phare à l’entrée du port.

Mais le point d’orgue de cette croisière, c’est la plage féérique de Whitehaven. Elle est immense, son sable est blanc, son eau translucide et pleine de poissons même au bord de la plage. Nous sommes malheureusement laissés au point le plus au sud de la plage, loin des bancs de sable faisant la renommée de cet endroit. Qu’à cela ne tienne, nous marchons au plus loin possible dans le temps imparti. On aura vu les bancs de sable qu’à une certain distance, car il faut suffisamment de temps pour le retour jusqu’au bateau et prendre le temps de faire photos et baignades sur le retour. Pas de regrets, nous avons eu la quasi-totalité de la plage pour nous. Tous les touristes de notre bateau sont restés au plus près de celui-ci…

Sunshine Coast

Après ces émotions fortes, place à la route. Nous filons avec Moody. Mackay, Rockhampton, on trace notre route rapidement jusque Hervey Bay et Torquay.

Cet endroit est célèbre pour deux choses :
– La venue des baleines à bosse lorsqu’elles remontent de l’Antarctique, et puis lorsqu’elles redescendent avec leurs petits
– L’ile de Fraser Island

Nous n’avons malheureusement pas assez de temps et d’argent à consacrer à ces deux activités. Il faut faire attention à notre argent avec notre voyage en Nouvelle-Zélande qui arrive bientôt. On est forcément un peu déçu car le coin aurait mérité que l’on y reste plus longtemps.

Mais les baleines, on devrait pouvoir en voir par ailleurs, car la saison est longue, et on sait que potentiellement, en Australie, elles sont faciles à voir depuis les côtes.

Concernant Fraser, on visite cette ile en 4×4, par excursion de groupes organisées pendant plusieurs jours. On se dit que l’on aura suffisamment de temps une autre fois pour la visiter. Après tout, nous sommes là pour 2 ans normalement.

Heureusement on trouve facilement à manger car la pêche, c'est pas notre truc !
Heureusement on trouve facilement à manger car la pêche, c’est pas notre truc !

On continue donc notre trajet vers le sud, et la dernière étape de notre road trip : Noosa Head.

C’est un petit bout de paradis (j’utilise ce mot bien trop souvent en Australie). Et son parc national nous offre une magnifique balade le long de la côte puis à travers ses bois remplis de koalas. Noosa se trouve au nord de la Sunshine Coast, qui est l’une des deux destinations côtières classiques des jeunes backpackers. La seconde étant la Gold Coast, au sud de Brisbane.

En quelques heures, nous voyons : baleines, dauphins, tortues, koalas… Nous sommes comblés !

On pensait bien voir des baleines, mais finalement cela s’est fait rapidement et sans devoir payer un tour en bateau. Tant mieux !

Mais le temps de ce road trip touche à sa fin, et il est bientôt temps d’entrer dans la ville de Brisbane…

  • Les baleines étaient vraiment très très loin, mais visibles depuis la côte lors de leurs sauts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.