Le Far North Queensland

Catégories Australie, Queensland0 Commentaire

Des crocodiles, mais en plus gros !

Notre temps s’achève à la ferme de crocodiles, et nous allons bientôt quitter Sarah et Steeve.

Mais il nous reste encore des choses à voir dans la région avant cela ! Tout d’abord, on part en mission avec Steeve et Morgane.

On savait que le propriétaire de notre ferme, Marc, avait une autre installation plus au nord, près de la ville de Cooktown. Mais une seule personne suffit là-bas pour gérer cette ferme qui n’abrite que des gros reproducteurs. Il n’y a pas les installations que nous avons comme chez nous pour l’élevage des animaux. Et comme les gros crocodiles ne sont que rarement nourris, autant vous dire qu’il doit être bien tranquille notre collègue du nord !

En fait dans notre quotidien, on nourrit les crocodiles jusque 2m environ. Au-delà de cette taille, les animaux qui sont conservés sont utilisés à des fins de reproduction, et vont grandir jusqu’à 5 ou 6m pour les mâles, dans des bassins plus adaptés.
Pour ce qui est de les nourrir, un ou deux poulets de temps en temps suffit en saison humide. Comme nous sommes en saison sèche, il faut les nourrir toutes les 3 semaines, ce qui est un peu le festin pour eux de manger autant…

On monte dans le 4×4, avec quelques bacs remplis de poulets, notre appareil photo, et on y va !

Ici à Cooktown, tout est alors plus gros. La ferme est une propriété immense, où on peut se perdre. Nous sommes obligés de faire le tour des bassins avec notre véhicule, et certains bassins pourraient faire la taille de notre ferme à Mareeba. Je ne vous parle pas des pensionnaires du coin, ils sont énormes !

Certains peuvent être nourris depuis la voiture, on se contente de lancer les carcasses depuis le pick-up à notre disposition. Mais parfois, il faut rentrer à l’intérieur de l’enclos, au plus près des animaux tapis sous l’eau. La raison est simple, si on ne le fait pas, et que l’animal reste caché, il risque de ne pas manger… Les crocodiles sont des animaux très sensibles (ils ont pas l’air…).

Steeve, qui commence à me faire confiance, me fait découvrir les joies de se retrouver nez à nez avec un mastodonte de plus de 5m quand il m’invite dans les enclos. Ô joie ! Je me balade gaiement avec ma boite remplie de poulets devant ces reptiles qui pourraient me bouffer en une fraction de seconde. Heureusement, il sait ce qu’il fait et je lui fais entièrement confiance, et il est toujours entre moi et les animaux qu’il connait depuis son enfance. Je ne cours aucun risque à ses côtés, mais le frisson est immense !

Il me fera quelques blagues de retour chez nous, comme me faire allez nez à nez avec une femelle de près de 2m ou de me faire courir derrière des petites crocodiles. Sacré Steeve 😀

  • Un des enclos contient quelques sangliers sauvages, on n'a jamais compris ce qu'ils faisaient là

La Daintree forest et le Cap Tribulation

Alors si il y avait bien un endroit qu’on ne pouvait pas rater avant notre départ, c’était bien celui-ci !

Quand on est à Cairns ou dans le Far North Queensland, la Daintree est un des coins à voir absolument ! C’est à priori la plus vieille forêt au monde, avec près de 110 millions d’années au compteur.

Et quoi de mieux pour en profiter que de s’y balader librement ?

On a tout d’abord commencé par le plus dur, histoire d’être sur de pouvoir le faire : L’ascension du Mont Sorrow. Autant vous dire qu’il porte bien son nom celui-là !

Le mont Sorrow (qui signifie douleur, souffrance) est une pente assez raide à certains endroits, où nous devons nous accrocher aux rochers, aux racines et aux lianes pour progresser. En plus, comme il a plu, le terrain est très très glissant sur les sections raides, et la tâche devient vite difficile.

On ne se décourage pas, et on arrive au sommet pour prendre notre repas du midi. Mais là, comment vous dire notre déception ? Nous on adore marcher, et arriver à voir des animaux ou des points de vue superbes. Mais là non. On arrive sur une toute petite plateforme de métal, au milieu des arbres. Alors je ne vous montrerai pas de photo de là-haut, c’est inutile.

En revenant au village d’en bas, on est quand même très heureux d’y arriver, car on a failli se perdre dans la forêt. J’ai tendance à ne plus trop regarder autour de moi quand je papote avec Morgane, et au bout d’un moment sur la route du retour, je m’arrête et constate que nous ne sommes plus sur le sentier ! C’est un peu la panique, surtout qu’il fait assez sombre, et que le soleil décroit.
Heureusement en faisant demi-tour j’arrive à apercevoir un bout de sentier, et on retrouve ainsi notre chemin à travers la jungle de la Daintree. Ouf !

Passé un gouter réconfortant, on va faire une petite balade dans le marais du coin, et en apprendre un peu plus sur cet écosystème particulier.

Avant de se coucher dans notre fidèle Moody, on se fera une petite pause sur la plage pour le coucher du soleil, et là, la magie de l’Australie a encore lieu : un casoar surgi des bois, juste pour nous ! La rencontre est brève, ne dure que quelques minutes, mais l’enchantement est maximal, et les souvenirs éternels.

Merci la Daintree pour cette journée chargée en émotions.

Le lendemain, on doit retourner à la ferme pour finir notre Wwoofing, car ça y est, on est arrivé au bout de notre mission ! On pourra demander notre second visa. Prochaine étape : un road trip sur la côte est pour rejoindre Brisbane !

Cadeau : les cartes de nos explorations dans le Far North Queensland

Road trips nord Mareeba
Road trips nord Mareeba
Road trips sud Mareeba
Road trips sud Mareeba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.