Entre lacs et volcans

Catégories Ile du Nord, Nouvelle-Zélande0 Commentaire

Remontée de la rivière Waikato

On continue notre traversée de l’ile du Nord, en longeant désormais la rivière Waikato, qui nous mène tout droit sur le célèbre lac Taupo, dont ce dernier est la source. La teinte de l’eau est presque bleue turquoise, ce qui est du à sa teneur en oxygène.

Les chutes de Huka
Les chutes de Huka

En chemin, nous nous arrêtons aux chutes de Huka. A cet endroit de la rivière, le débit de l’eau est très important et la force de la rivière est maximale. Une activité extrème de la région est de faire du jetboat pour vivre une expérience à couper le souffle ! Un conseil, il ne faut pas avoir le mal de mer ou peur de la vitesse pour ce genre d’activité !
Le but est de remonter la rivière en furie dans un bateau à moteur surpuissant, qui vous fera prendre quelques G dans les virages. Au final, vous arrivez devant la chute d’eau, et ensuite retour à l’embarcadère.

Ascension de Tauhara Mountain

Avant que Marine aille à son tour se faire tatouer des hirondelles comme ses sœurs, nous partons à la conquête d’un volcan endormi : le mont Tauhara. Il culmine à environ 1000m, ce qui ne représente pas un défi extraordinaire. La marche n’est pas très longue, à peu près 3h aller et retour. On traverse des champs privés, on passe par une forêt où certains passages sont assez étroits, et une fois rendus au sommet on bénéficie d’un spectacle incroyable. Une vue impayable sur le lac Taupo et la région !

La descente de Tauhara Mountain offre de superbes vues
La descente de Tauhara Mountain offre de superbes vues

Saut en parachute

Après cette ascension, on souhaite aller encore plus haut ! Alors direction l’aérodrome et Taupo Tandem Skydiving. Pour certains d’entre nous, c’est une première de devoir se jeter d’un avion. Pour ma part, je m’étais toujours dit que je ne le ferai jamais… Mais je commence à comprendre que tout ce que je pensais ne jamais faire, je ferai mieux de le faire. Au menu, un saut à 12000 pieds (soit environ 3700m).
Le stress monte tout doucement jusqu’à la montée dans l’avion, puis ensuite, je me détends. Nous sommes tous serrés les uns contres les autres dans le petit avion qui tremble pas mal pendant la montée en altitude. Et pas moyen de faire demi-tour, on dépend tous les uns des autres maintenant.

Mon instructeur avec qui je saute est par chance un français, il est venu ici il y a 8 ans, et n’est jamais reparti. Je me sens rassuré avec lui, et tout se passe très bien ! Le saut est juste incroyable. La chute passe malheureusement trop vite pour pouvoir en profiter un maximum, mais ensuite la descente en parachute est hallucinante. Je me sens bien, je me sens serein, en pleine zénitude là-haut, assis dans les airs.
Comble de mon bonheur, mon instructeur me donne les manettes pour pouvoir nous diriger, et m’assiste dans les mouvements car je n’y vais pas assez franchement. De là où nous sommes la vue sur le lac Taupo et les volcans plus au sud est un moment que nous n’oublierons jamais !

Allez Morgane, courage !
Allez Morgane, courage !

Voyage au Mordor

Après nos émotions fortes du saut, nous reprenons la route direction le fameux Tongariro National Park. C’est ici qu’ont été tournées certaines scènes du Seigneur des Anneaux, car le volcan conique Ngauruhoe a été utilisé comme décor naturel pour la montagne du destin dans les films.

Ici, les randonneurs sont rois. Le parc a une attraction star : la Tongariro Alpine Crossing. Nous n’avons pas le temps de la faire, ni même l’équipement, alors on se rabat sur une boucle célèbre : enchainer la marche des Tama Lakes et des Taranaki Falls.

On y passe une journée entière pour faire l’aller et retour, et on savoure chaque moment. Le temps est au rendez-vous et nous permet de profiter à fond de ces heures de marche dans ce paradis. Je me fendrai même d’une petite course. Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours voulu courir sur l’arrête d’un volcan, c’est désormais chose faite ! Mais entre l’altitude et mon équipement, je transpire et m’essouffle rapidement.

  • Le mont Tongariro

Windy Welly

Nous arrivons désormais à la fin de notre traversée de l’ile du Nord, et il nous faut prendre le ferry pour rejoindre sa voisine du Sud. Avant cela, nous avons une journée à passer à Wellington, la capitale du pays !

On la passe en bonne partie pour explorer le mont Victoria et le jardin botanique, qui sont en plein cœur de la ville. On subit les bourrasques de vent qui font la renommée de Wellington, mais on peut profiter d’un panorama à la hauteur de la gêne, et de la douce senteur des fleurs.

Le mont Victoria trône sur la ville
Le mont Victoria trône sur la ville

Pour dormir, c’est un peu la galère, et nous devons revenir en arrière pour squatter un parking… Pas franchement discret avec une « roof tent » et une échelle permettant d’y accéder. Mais bon, la nuit se passe sans tracas et nous nous réveillons assez tôt pour allez prendre notre bateau.

On vous raconte cela dans un prochain épisode ;-).

La carte de notre road trip du Nord

La carte de notre road trip du Nord
La carte de notre road trip du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.