Débarquement sur l’ile du Sud

Catégories Ile du Sud, Nouvelle-Zélande0 Commentaire

La gastronomie locale

Nous arrivons en milieu de matinée par les Marlborough sounds menant à Picton. Ici, on parle parfois de sounds, parfois de fjords… Si vous voulez essayez de bien comprendre la différence, on vous laisse regarder sur internet.

Arrivée à Picton
Arrivée à Picton

La spécialité de la région tient en 2 choses :
– les moules vertes géantes
– le Marlborough Sauvignon blanc (prononcez « Sav Blanque »)

Alors comme on adore découvrir de nouvelles choses, on court au resto ! Autant vous dire que si le vin pouvait passer, les moules par contre… On les préfère petites, fermes et savoureuses. Mais bon, toute expérience est bonne à prendre.

Abel Tasman National Park

Après cet interlude culinaire, nous fonçons vers le premier temps fort de cette excursion sur les terres du sud : le parc national Abel Tasman.

Ici, il y a pas mal d’activités à faire. Du kayak, des tours en bateau, des randonnées sur plusieurs jours, des marches de quelques heures.
Le décor et notamment les plages dorées sont somptueux !

Pour notre part, on fera une marche de quelques heures à travers le parc, qui nous amène sur une première plage où nous sommes seuls, pour finir sur une autre plage où réside quelques locaux. Ce parc étant protégé, il n’est plus autorisé d’y construire des maisons, mais les quelques anciennes habitations ont encore le droit d’être habitées. Mais ici, pas d’électricité, pas de ramassage des déchets. Il faut vivre en harmonie avec l’environnement.

Nous ferons ensuite un tour en bateau, afin de pouvoir mieux voir les iles et la côte du parc. Nous avons la chance de voir quelques phoques, mais rien de plus malheureusement. Il me semble pourtant que parfois certains orques trainent dans les environs…

  • Ici le sable est noir et doré

Des pancakes trop mouillés

Nos 2 premières journées sur l’ile du Sud furent vraiment tops… Mais la suite va commencer à se compliquer !

Nous partons le 3e jour découvrir les pancake rocks et les blowholes de Punakaiki. On aurait vous montrer de belles photos, mais vous aurez surtout le droit à une photo de mes belles-sœurs en tenue de voyage 😀

La suite n’est pas mieux, car sur le camping suivant, nous nous faisons attaquer par les sandflies… On commence vraiment à les détester celles-là ! Après Cairns et Airlie Beach en Australie, elles nous rattrapent ici aussi. Marine qui elle s’était fait dévorer par des puces de lit il y a 2 semaines en Malaisie, est ravie de redonner son corps à des insectes.

Mais le décor est magnifique, nous pouvons manger et dormir au près des montagnes alpines. Cela redonne du baume au cœur !

Le camping en Nouvelle-Zélande
Le camping en Nouvelle-Zélande

Nos premiers glaciers

La côte ouest de cette ile est réputée pour ses glaciers : Franz Josef Glacier et Glacier Fox. Ce sont les glaciers les plus faciles d’accès, et les plus proches de la mer.

C’est la première fois que nous voyons des glaciers ! Ces géants des glaces, témoins ancestraux de temps reculés et du changement climatique. Notre environnement dépend beaucoup de ceux-ci. Et pourtant, partout sur le globe, ils reculent et disparaissent, bouleversant des écosystèmes et condamnant certaines espèces animales et végétales.
Le maintien des glaciers est un réel enjeu dans la lutte contre le réchauffement climatique. Malheureusement, tout s’accélère dans le mauvais sens.

On passera également voir un lac réputé pour son effet miroir avec les montagnes. Lorsque sa surface est calme, l’effet est saisissant !

Wanaka

Dernier stop avant le grand sud de la Nouvelle-Zélande : Wanaka!

Wanaka, c’est avant tout un lac immense, au bord duquel on peut facilement camper avec la voiture. On se croirait presque au bord de la mer…

Wanaka lake
Wanaka lake

Mais Wanaka c’est aussi pouvoir monter sur le mont Iron ou pouvoir arpenter les abords du lac dans la ville. On peut s’y détendre au bord avec pour compagnie un vent infernal et tous les oiseaux de la région qui viennent essayer de finir vos restes du déjeuner !

C’est aussi la possibilité de voir un film dans le cinéma du Paradiso le plus original que nous ayons jamais vu ! Avec un entracte permettant d’aller chercher un très bon café au lait, que l’on peut déguster soit dans les canapés, soit dans les voitures de la salle.

Le cinéma Paradiso
Le cinéma Paradiso

Pour finir, n’oubliez pas de passer à l’excellent Puzzling World ! Délires et fous rires garantis ! Vous trouverez ici plein d’occasions de vous divertir et d’apprendre. C’est fun et ludique, et ça change un peu du fait d’être tout le temps dehors.

On va maintenant rejoindre la partie la plus au sud de la Nouvelle-Zélande, mais on vous en parlera dans un prochain article. A bientôt les amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.