Bolivie : de La Paz à la Isla del Sol

Catégories Bolivie0 Commentaire

Fin du séjour en Bolivie

Nous voilà maintenant sur le point de quitter la Bolivie, pour nous rendre au Pérou, dernier pays de notre petit tour du Monde !

Depuis Samaipata, on file donc vers Santa Cruz pour prendre l’avion qui nous déposera à La Paz. Et pour finir, nous passerons une journée à la Isla del Sol, sur le lac Titicaca.

bolivie la paz isla del sol

Aperçu de Santa Cruz

Pour rejoindre La Paz, capitale administrative du pays, nous avions le choix entre la route et les bus, ce qui nous aurait pris un temps très long, et pas mal d’inconfort (essayez de passer une journée entière assis dans un bus si vous ne me croyez pas !), ou l’avion, depuis Santa Cruz.

Comme on voulait rejoindre la capitale rapidement, et en profiter pour avoir un aperçu de Santa Cruz, on a choisi l’option 2 !

On ne vous conseille pas de nous imiter forcément pour ce coup-là… A part si vous voulez rester quelques temps pour explorer la région (la mission Jésuite de Chiquitania par exemple), on vous déconseille Santa Cruz. Enfin nous, on n’a vraiment pas aimé le peu de temps que l’on y a passé. La ville n’était pas spécialement accueillante, et on n’a pas eu de bonnes expériences entre les restaurants et notre auberge. Bref, on passe à la suite !

La Paz, plus haute capitale du Monde !

Arriver par avion à La Paz, ça fait quelque chose ! Ici l’aéroport est très haut en altitude, et on atterrit très vite et à haute vitesse sur la piste. On est loin des 20 minutes traditionnelles pour la descente de l’avion, et l’atterrissage en douceur… A ceux qui viennent d’Europe, attention, le mal des montagnes peut poser souci, on est à plus de 3000m tout de même.

La Paz mirador kili kili

On descend ensuite à l’Hostal Cactus, assez bien situé dans le centre, où l’on tombera d’ailleurs plus tard sur Sébastien et Aurore, rencontrés à Torotoro quelques jours plus tôt.

Comme on est plus grand air que urbain, on a été assez light dans notre découverte de la ville, mais voici ce que l’on a bien aimé :

  • Le Mirador Kili Kili, qui vous offre une vue panoramique de la ville coincée entre les montagnes
  • Arpenter les rues de La Paz et notamment Calle Jaén, pleine d’histoires et de musées
  • Goûter les spécialités locales et mieux connaitre la culture locale dans les marchés Mercado Negro, Mercado Lanza et Mercado de Hechiceria
  • Manger une crêpe chez Crepe and more. Oui, je sais, cela n’a rien de très bolivien, mais étant Breton (Thomas), je ne peux pas m’empêcher de gouter toutes les crêpes faites à travers le Monde

Ce que l’on aurait aimé faire à La Paz

La Paz est une ville très vivante, et finalement, on l’a trouvée pas si mal que ça pour une fois. Notre côté randonneur s’est bien plus ici à cheminer à travers les petites ruelles de la cité. Et comme il y a pas mal de sites à visiter, cela vaut le coup d’y rester 2/3 jours afin de ne pas avoir de regrets (mais bon, on ne peut pas tout faire !)

Notre plus gros regret, c’est de ne pas avoir pris le temps nécessaire pour visiter les environs de la ville :

  • Gravir un sommet de +6000m au Huayna Potosi
  • Les ruines de Tiwanaku, pour les amoureux d’Histoire et de traditions
  • La Valle de la Luna, un paradis pour les amateurs de géologie !
  • La Muela del Diablo (un pic rocheux à escalader)
  • Un tour en vélo sur la route la plus dangereuse du Monde, de La Cumbre à Coroico (bon ça en fait, non, on n’aurait pas aimé !)

Se rendre à la Isla del Sol

Ultime étape de notre voyage en Bolivie : le lac Titicaca et la Isla del Sol.

En partant de La Paz, ce n’est vraiment pas difficile. Un bus vous emmènera directement à Copacabana (rassurez-vous, vous ne finirez pas sur l’une des plus fameuses plages du Brésil…). De là, vous pourrez facilement acheter votre billet pour la traversée en bateau jusque sur l’ile du Soleil.

Pas besoin de réserver en avance, il y aura toujours un bateau prêt à vous emmener, et au pire, il y a des hôtels à Copacabana pour passer la nuit.

Farniente à la Isla del Sol

Honnêtement, on était un peu fatigué en arrivant sur l’ile. Du coup, on a renoncé à faire le tour de l’ile à pied, mais on vous le conseille quand même ! Le sentier Inca part du nord de l’ile, jusqu’à son extrémité sud. Mais attention, soit vous laissez vos sacs à dos à votre logement, soit vous allez sacrément morfler pour faire cette « petite » randonnée de 7kms. Prévoyez un peu de liquide pour les péages que vous croiserez.

  • escalier inca isla del sol

L’endroit est en tout cas vraiment très beau, et on se croirait presque en bord de mer tellement le lac Titicaca est grand. On profite donc tranquillement de notre après-midi pour errer dans les rues et chemins de Yumani, dans le sud de l’ile. Nous, c’est par ce village du sud de l’ile que nous sommes arrivés. Pour l’atteindre en arrivant par le sud en bateau, il faut passer devant la fontaine de l’Inca et gravir l’escalier de l’Inca. Pas si facile ! Cet escalier est vraiment raide, et le chemin a l’air interminable. En plus on est chargés avec nos sacs de rando… Je pense à ceux qui viennent en valise à roulettes pour me réconforter 😀

Vous pourrez boire l’eau de la fontaine sans crainte, car c’est une ressource importante pour les locaux, qui doivent la porter jusqu’à leur domicile. Ils en prennent donc soin (enfin, en théorie quoi.. on s’est pas amusé à tester la qualité de l’eau non plus…)

Nos adresses à la Isla del Sol

Nous étions resté dormir une nuit à l’Hostal Templo del Sol. Rien d’extra, mais il y avait le nécessaire. Pour le repas du soir, on a fait confiance à Fabienne et Benoit du blog Novo-Monde, et on est allé à Las Velas, qui sert du poisson frais dans une maison au bord de la colline. La vue sur le lac est incroyable, et le temps d’attente très, très, très, mais alors vraiment très long pour être servi permet de rester admirer les dernières lueurs du jour.

L’ambiance dans le resto est vraiment agréable, et le couple qui le tient super sympa ! Les deux poissons que nous avons pris étaient délicieux, superbement bien cuisinés. Bref, à ne pas manquer ce spot !

Et c’est sur ce dernier délicieux souvenir que s’achèvent nos aventures en Bolivie, un pays qui nous a profondément marqués. L’Altiplano est une région incroyable, aux décors et couleurs incomparables. Les boliviennes sont des femmes trop sympas, avec qui il est facile de rigoler, ce qui compense un peu de la retenue que l’on a ressenti avec les hommes.

Bref, on avait aussi pas mal d’appréhension sur le transport (entre les routes et l’état des bus et des chauffeurs…), mais on a pas eu de souci à ce niveau. Comme d’habitude, on prend nos précautions, et on fait confiance aux gens pour le reste (de toutes les façons, on n’a pas le choix…).

La Bolivie est un vrai petit paradis, on y retournera avec le plus grand des plaisirs si on devait le faire un jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.