Léman : suite du road-trip en famille en Haute-Savoie

Catégories France0 Commentaire

Road-trip en Haute-Savoie, la suite au Lac Léman !

L’été dernier, nous sommes partis en vacances en Haute-Savoie. Après une première semaine autour du Lac d’Annecy, nous arrivons maintenant aux abords du Lac Léman pour la suite de ce road-trip en famille.

Le Lac Léman, c’est le plus grand lac de la région, que se partagent France et Suisse, au coeur des Alpes. D’origine glaciaire, il est vieux de 16000 ans ! Bon rassurez-vous, son eau se renouvelle tous les jours…

Leman Lac Montriond

Nouvelle base pour le road-trip

Comme pour la première semaine, nous avons pris un logement AirBnB un peu en retrait afin de s’assurer une base depuis laquelle rayonner dans la région.

On a jeté notre dévolu sur la ville de Sciez, qui me paraissait assez centrale pour les endroits que nous voulions visiter. Comme il pleut l’après-midi où nous arrivons, on décide de rester tranquillement dans la maison pour prendre un peu de repos.

leman sciez

Château de Ripaille à Thonon-les-bains

Au premier jour de notre road-trip au bord du Lac Léman, nous avons voulu commencer par une visite culturelle : le Château de Ripaille ! Situé le long du lac, il offre un cadre superbe pour commencer à profiter de la région (10€ par adulte, gratuit pour les tout-petits).

Le domaine de Ripaille est vraiment très beau. Mélange de bâtiments anciens, de parties rénovées et modernes, et de ruines, on doit cette oeuvre à Frédéric Engel-Gros, un industriel amateur d’art. C’est vraiment un lieu très agréable à parcourir, et très facile à visiter. La cour intérieure et le tour des murailles (anciennes douves) s’ajoutent au charme du lieu.

  • Chateau Ripaille Leman

L’anecdote pas très utile : c’est Voltaire qui créa l’expression « faire ripaille » en ironisant le train de vie peu enviable du Duc de Savoie Amédée 8.

Evian-les-bains : un premier passage décevant

Palais Lumiere Evian Art

Pour l’après-midi, nous souhaitons découvrir la ville d’Evian. Inutile de dire pourquoi cette ville est célèbre… (non c’est pas pour son club de foot !).

On débute notre aventure par la visite du Palais Lumière (10€ par adulte), qui de dehors parait plein de promesses. Le bâtiment est superbe, et son entrée l’est tout autant. Mais une fois dedans, je suis assez déçu. C’est vraiment tout petit ! La visite peut se faire très rapidement du coup…

Pour la suite, on a voulu tester le funiculaire, mais il y avait beaucoup trop de monde. On a préféré abandonner avant de subir une rébellion de Ian. C’est donc à pied que nous montons sur les hauteurs de la ville, à la découverte de la boutique Evian. Bon, c’est vraiment pas notre délire tout ce merchandising autour de l’exploitation industrielle d’une source d’eau.

Palais Lumiere Evian

En revanche, on a trouvé assez sympa l’accessibilité de la source Cachat un peu plus haut, et surtout, la très belle bâtisse de la Buvette Cachat, en cours de rénovation.

Yvoire : village médiéval et jardin botanique au bord du Léman

Le lendemain, nous partons vers Yvoire. C’est un ancien village médiéval très connu dans la région, au bord du lac Léman. Ses petites rues et son architecture sont vraiment très bien préservés. On a adoré prendre notre temps pour les découvrir. En plus, c’est assez facile de visiter le village en entier au vu de sa taille réduite.

  • Yvoire restaurant

A Yvoire, vous trouverez également le Jardin des 5 sens. C’est un super endroit à découvrir ! Moitié labyrinthe, moitité jardin botanique, vous êtes invités à le découvrir en fonction des différents thèmes de ses jardins (6€ par adulte).

Dans le Jardin, vous avez donc 5 parties : une dédiée au goût, une à l’odorat, une au toucher, une aux couleurs et enfin les plantes médécinales (attention, certaines sont toxiques, voire mortelles !).

Rovorée et la Chataignière

Rovoree chataigniere

Pour bien finir cette seconde journée près du lac Léman, nous allons faire une balade d’une heure au Domaine de Rovorée. En venant de Sciez, il est situé juste avant le village d’Yvoire.

Le coin est vraiment apaisant. On passe par un petit sous-bois, on longe le lac, et on se balade auprès des châtaigniers centenaires. Un petit coin de nature préservée sur ces domaines publics qui sont accessibles à tous 🙂

  • Chataigniere jeune pousse

Vallée d’Aulps : du Diable au bon Dieu

Gorges pont diable dranse

Pour notre troisième jour près du Lac Léman, nous partons de bonne heure dans la Vallée d’Aulps pour deux visites. La première nous amène dans les Gorges du pont du Diable.

Le site est vraiment top, on a même droit à un petit passage au milieu des rochers. Bon on est loin de la grotte bolivienne vers Torotoro, mais c’est quand même assez cool comme ambiance.

Dans ces gorges coule la Dranse de Morzine. On passe par des passerelles le long des parois rocheuses pour découvrir les lieux. L’érosion a fait son oeuvre, et a sculpté la roche en des formes incroyables.

gorges pont diable
Abbaye aulps montagne

Après cette visite, nous continuons notre route vers l’Abbaye d’Aulps. Un petit bijou, perdu dans les montagnes ! Fondée au 11e siècle, elle a réussi à traverser tant bien que mal les âges. Bon, la Révolution n’a pas aidé à la conserver en bon état (quelle belle époque pour nos bâtiments historiques…).

En tout cas, au fil de la visite de l’Abbaye, on se dit que la vie des moines locaux était plutôt sympa. Ils tiraient profit du commerce qu’ils arrivaient à faire dans la région, tout en vivant dans un petit coin de paradis. Bon, le manque de femmes ne devait pas tout le temps être génial, mais ils ont surement du trouver une compensation à ce manque 🙂

  • abbaye aulps potager

Ces deux visites peuvent se faire assez rapidement, environ 1h. Donc vous pouvez les enchainer facilement dans la même demi-journée

Les châteaux d’Allinges surplombant le Léman

Pour l’après-midi, on s’est prévu une petite balade à pied sur les hauteurs d’Allinges. Pour arrivers aux châteaux, vous pouvez faire comme nous et vous garer sur le parking de l’église d’Allinges. Face à ce parking, en traversant la route, vous aurez un panneau et un sentier indiquant le chemin. Attention, ça grimpe !

  • Allinges chateau neuf

Ou la seconde option est d’aller de l’autre côté de la colline, vers le hameau Les Crêtes. Là vous avez un parking et l’accès direct aux châteaux. A vous de voir ! Bon, on vous l’avoue, on a finalement choisi cette option car on avait peur de manquer de temps avec Ian à porter sur le dos…

Une fois sur le site, on découvre deux châteaux : Château Vieux et Château Neuf. Et bien sur, ces deux châteaux se sont fait la guerre alors qu’ils sont séparés de quelques dizaines de mètres… Ca devait être vraiment stupide de se mettre sur la tronche à ce point-là entre voisins. En tout cas, les propriétaires font ce qu’ils peuvent pour rénover et entretenir tout le site, et ça c’est génial.

allinges chateau vieux

Par Allinges, il faut compter 1h30 ou 2h de balade avec la montée. Par La Crête, vous pouvez visiter le site en 30 ou 45mn et profiter plus des superbes vues panoramiques.

Jardins de l’eau du Pré Curieux

On avait pas encore eu l’occasion de prendre un bâteau pendant nos vacances… On s’y met aujourd’hui pour aller visiter les Jardins du Pré Curieux !

Inaccessible au public par la voie terrestre, il faut prendre un bâteau à Evian-les-Bains pour y arriver. Cela n’a à mes yeux aucun intérêt, sinon polluer gratuitement. Ok, le bâteau est électrique, mais sa production et la production d’électricité ne sont pas sans conséquence. J’aurais préféré accéder par la grille qui donne sur la route…

  • Pre curieux art

La visite est aussi un peu chère à mon goût. Mais l’endroit est vraiment très très beau. Le guide nous sensibilise énormément sur les enjeux environnementaux des différentes zones traversées (zones humides, biodiversité, l’eau, l’environnement, etc.). Et ça c’est toujours bien.

A l’intérieur de la maison qui est sur le domaine, vous trouverez un espace intéractif que les enfants apprécieront (et les grands enfants comme nous aussi !). Cela permet de pousser la sensibilisation encore plus, tout en apprenant plein de choses sur l’eau et les plantes.

Panorama de Champeillant, vision de rêve du lac Léman

Pour finir cette journée tranquillement, nous prenons la route vers le Panorama de Champeillant. Je comptais y faire un peu de drône pour m’entrainer, mais avec le vent de fou sur la montagne, c’est impossible de décoller.

La vue à 360° sur les montagnes et le lac est incroyable, et on reste là quelques instants pour en profiter. Bon, on ne s’éternise pas non plus, et on décide d’aller boire un café sur Thonon-les-Bains. On trouve notre bonheur à l’épicerie Aux Gener’Halles, qui vend des produits bios et du vrac. Tout ce que l’on aime !

Montriond : tour du lac

Avec Ian, on ne peut pas encore faire des randonnées comme pendant notre tour du monde. Enfin, c’est aussi une question de volonté. Que ce soit parce qu’il est petit, qu’il fait des siestes, qu’il ne peut trop marcher, et qu’il n’aime pas rester longtemps dans un porte-bébé ou dans les bras, on doit prendre notre mal en patience :-).

Du coup, c’est toujours un peu frustrant de ne pas pouvoir partir toute la journée ou pendant plusieurs jours en randonnée. Mais on essaie de composer avec cela et de trouver des balades sympas en attendant qu’il soit plus grand.

  • Lac Montriond Leman

A Montriond, dans la Vallée d’Aulps (on la kiff !) il y a un très joli lac au milieu des montagnes : le Lac de Montriond (logique non ?). Pour en faire le tour, cela nous aura pris 45mn, en mélangeant portage de Ian et marche. Au moins, il adore marcher ! Le lac se situe quelques kilomètres après le village.

Pour nous récompenser de ce bel effort physique (on n’est plus trop en condition de grands sportifs…), on profite d’un café et d’une crêpe au bar L’actuel, tenu par une famille d’anglais. Ils sont super sympas, et on a pu échanger un peu avec eux en profitant de notre crêpe :-).

Un peu plus loin, en reprenant la route et à la sortie d’un tunnel, il y a un point de vue pour une cascade… Honnêtement, ne perdez pas votre temps ! Si vous voulez profiter de cette cascade, faites la balade qui y mène. 7km en aller et retour (2h de marche annoncées).

Les Lindarets : le village des chèvres

Pour notre dernière visite dans le secteur du Léman, on souhaite faire plaisir à Ian et l’emmener au Village des chèvres des Lindarets. Pour y aller depuis le Lac de Montriond, il suffit de continuer la route depuis le point de vue sur la cascade cité plus haut.

Franchement, si c’était à refaire… On ne le referait pas ! C’est pas terrible comme expérience. On est au milieu de la route et des voitures, avec plein de monde et des chèvres un peu partout. Ce lieu n’a aucun charme à notre goût, et nourrir les chèvres avec des croquettes alors qu’elles pourraient paturer tranquillement, c’est pas notre truc. Bref, on ne le conseille pas.

Fin de notre séjour près du lac Léman

Notre séjour auprès du Lac Léman touche à sa fin, et on commence donc à planifier l’ultime étape de notre voyage en Haute-Savoie : Scionzier !

Une petite ville qui nous parait idéalement située pour explorer les grands sites touristiques au plus près des grandes montagnes et du Mont-Blanc.

Entre-temps, on a bien mérité une journée de repos pour se détendre et faire la route…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.